Débat national sur la transition énergétique

Débat national sur la transition énergétique : Six acteurs du groupe de contact des entreprises réagissent à la synthèse

Le rendez-vous du débat national sur la transition énergétique ne doit pas être manqué. La France a un objectif européen contraignant de production d’énergies renouvelables (23% de la consommation d’énergie en 2020). François Hollande, Président de la République a par ailleurs pour ambition de réduire la part d’électricité nucléaire à 50% d’ici 2025. Cela nécessite une croissance très forte des capacités de production de chaleur et d’électricité renouvelable. Alors que la France a pris du retard sur ses engagements européens en matière d’énergie, la synthèse du groupe contact des entreprises de l’énergie du Débat national de la transition énergétique propose la continuité plutôt que la transition. France Energie Eolienne, Club Biogaz ATEE, AFPG, Enerplan, FNB, Amorce, membres de ce groupe appellent de leurs voeux à plus d’ambition des entreprises et de la France en matière de développement des énergies renouvelables.

TELECHARGEZ LE COMMUNIQUE DE PRESSE


 

Office franco-allemand des énergies renouvelables

Cet office, dédié aux Energies Renouvelables, a été créé sur les fondations du bureau franco-allemand de l’énergie renouvelable. L’AFPG a pris l’initiative de contacter ses homologues allemands de la géothermie, les associations GtV et WFG, afin de se rencontrer prochainement et d’élaborer ensemble une vision commune pour l’avenir de de la filière géothermique dans l’Union Européenne.

Lire l’article paru dans le Le Monde, le 14 mai 2013 : « Faisons de la transition énergétique le moteur du couple franco-allemand »


 

Rapport du groupe de Travail N°3 « 

Dans le cadre du DNTE, les différents groupes de travail ont exposé leurs premières analyses devant le Conseil National du Débat sur la Transition énergétique (CNDTE). Nos intérêts sont représentés via le groupe de travail N°3 « énergies renouvelables » qui réunissait les parties prenantes du débat (employeurs, syndicats de salariés, ONG, consommateurs, associations familiales, collectivités, parlementaires). Suite à plusieurs remarques apportées par le CNDTE d’hier et des ajouts souhaités par plusieurs filières dont la géothermie, le rapport initialement présenté a été amendé.

Télécharger le rapport