La géothermie avec captage sur nappe phréatique

geothermie-nappe

 

Lorsque l’eau souterraine est disponible en débit suffisant à une profondeur raisonnable, la géothermie sur nappe est la plus performante. La présence d’une nappe permet de récupérer les calories contenues dans l’eau.

 

Principe

  • L’eau de la nappe est prélevée dans un forage par l’intermédiaire d’une pompe immergée.
  • Elle est ensuite rejetée dans un 2ème forage, après prélèvement des calories nécessaires.

Cette technique est qualifiée de doublet puisque deux forages sont nécessaires (forage de production et de ré-injection).

Les forages d’alimentation et de rejet doivent être espacés au minimum de 15 mètres pour éviter de re-pompée de l’eau refroidie et qui ne serait pas encore réchauffée au sein de la nappe phréatique.

L’eau de la nappe a une température constante toute l’année et dépend de la profondeur (environ 10°C).

Contraintes par rapport aux autres capteurs

  • Ce type de captage nécessite la présence d’une nappe de surface avec un débit suffisant et stable dans le temps pour le bon fonctionnement de la pompe à chaleur.
  • Un entretien régulier est à prévoir pour nettoyer l’échangeur primaire des éventuelles impuretés amenées par l’eau.
  • Une analyse de la qualité de l’eau doit être réalisée préalablement par un laboratoire afin de déterminer le type d’échangeur à utiliser.
  • Au delà d’une profondeur de 30 m, le COP de l’installation est fortement impacté du fait de la consommation de la pompe de puisage. Il est donc déconseillé de puiser dans des nappes plus profondes.3